Skip links

Une grande coopérative de femmes est née

Ce n’est pas tous les jours qu’une coopérative de plus de 1 400 femmes est créée dans le monde !

C’est encore plus rare en Afrique et cette fois, c’en est une dans le nord-est du Ghana : la coop d’étuveuses de riz de Bolgatanga, Bawku et Navrongo (BBN Cooperative), appuyée par SOCODEVI dans le cadre du projet PROCED.

« SOCODEVI est heureuse de concrétiser la politique d’aide internationale féministe du Canada par le biais de la formule coopérative. Ces femmes sont maintenant propriétaires d’une puissante structure pour le développement durable et inclusif de leur communauté, leur autonomisation économique et leur émancipation personnelle. »

 

-Jean-Philippe Marcoux, directeur général de SOCODEVI.

Près de 180 déléguées de 59 organisations paysannes ont pris part à la première assemblée générale de fondation le 9 octobre dernier.

« J’ai ressenti énormément de fierté lorsque je suis entrée dans la salle et que j’ai vu toutes ces femmes assises », admet Beatrice Esses, coordinatrice du projet PROCED au Ghana.

Pour la première fois, les membres de la nouvelle coopérative ont exprimé leur pouvoir démocratique à travers l’adoption des statuts et règlements, puis l’élection de neuf personnes au conseil d’administration.

Gilberta Akuka, la nouvelle présidente de BBN, n’a pas manqué de signifier sa satisfaction à l’issue de cette rencontre. « L’Assemblée générale a été très bien organisée et les déléguées ont compris les processus sans grandes difficultés, se réjouit-elle. Nos objectifs ont été atteints avec succès ! »

Ensemble, avec un grand E.

La création de cette coopérative témoigne de la volonté des femmes de travailler ensemble pour améliorer leurs conditions de vie et faciliter l’accès aux intrants, aux équipements d’étuvage de riz (traitement après la récolte) ainsi qu’aux savoir-faire.

La coopérative BBN interviendra dans la transformation et la commercialisation du riz étuvé pour ses membres.

« Je suis très heureuse que les femmes de la coopérative soient réunies. Seule, on va plus vite, mais ensemble nous allons plus loin. Ensemble, nous allons atteindre nos objectifs. »

 

-Esther Nsohbil, déléguée de BBN dans le district de Bolgatanga.

Ces femmes reçoivent depuis un an déjà des formations à travers les Champs-écoles SOCODEVI afin de développer leur leadership et d’améliorer leurs techniques d’étuvage de riz en tenant compte des considérations environnementales.

Elles ont aussi pu se préparer en amont à leur première assemblée générale coopérative : il y a eu cinq rencontres de district pour former les membres sur le processus démocratique, les règles et obligations ainsi que pour élire les déléguées.

« J’ai été heureuse de la participation des déléguées et du respect des mesures sanitaires contre la Covid-19. Le processus de vote a été impressionnant et toutes les déléguées connaissaient leurs rôles et responsabilités. »

 

-Beatrice Esses, coordonnatrice du PROCED au Ghana.

L’assemblée générale de la coopérative BBN s’est tenue en présence du représentant régional du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation du Ghana ainsi que du représentant de la Youth Harvest Foundation Ghana, partenaire de SOCODEVI et de BBN.

L’appui de SOCODEVI est réalisé à travers le projet PROCED, financé par Affaires mondiales Canada. L’objectif de ce projet est d’améliorer les conditions de vie des ménages membres des coopératives, particulièrement les femmes, des régions ciblées du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Ghana, de promouvoir l’autonomisation des femmes et de contribuer au développement de l’entreprise coopérative.

Socodevi - Agricultrices

Un texte écrit avec la collaboration de Suzanne N’Gouandi.